Séjour insolite à Tokyo | Japon

Il y a quelques semaines, j’ai pu réaliser un rêve de gosse : découvrir Tokyo pendant plus de 10 jours. Il s’agit de mon deuxième séjour au Japon, étant donné que j’avais eu la chance de visiter Susaki en 2018 mais je n’avais pas spécialement et le temps d’explorer la capitale nippone. C’est maintenant chose faite et voilà ma sélection des lieux insolites que j’ai préféré arpenter au cours de cette dizaine de jours à Tokyo.

Unko Museum Tokyo

Si tu ne le sais pas, cette information aura son importance, le mot “unko” se traduit par “caca” en français. Le Unko Museum est donc le musée du caca. Un lieu complètement insolite et déjanté sur l’île artificielle d’Odaiba de Tokyo à destination des fans de kawaii (mignon) et de rigolade. Parce que non, le Unko Museum n’a rien de trash ou vulgaire. Au programme : explosion de couleurs, des espaces plus instagrammables les uns que les autres et des jeux complètement fous.

Unko Museum Tokyo | Japon

Qu’on soit clair sur le sujet, cet Unko Museum n’a rien d’informatif. Tu ne t’y rends pas pour en apprendre plus sur le transit intestinal… c’est un lieu déjanté pour t’amuser avec tes amis ou ta famille, et bien évidemment pour prendre des photos ultra colorées. Personnellement j’y suis allé avec l’ami Roméo de Merci Japon et la très chouette équipe de Nihon 365 et j’ai passé un excellent moment !

Du coup, ça se passe comment au Unko Museum ? A peine arrivé, on t’invite à t’installer sur une cuvette pour rejeter un caca kawaii couleur flashy que tu pourras ramener chez toi comme souvenir de cette expérience, haha ! Après ça, libre à toi de naviguer dans les différentes scénographies créées pour te prendre en photo et t’amuser. Sans tout te dévoiler, tu auras l’occasion d’y découvrir un volcan à caca, un konbini flashy, un festin à unko, des bornes d’arcade, une salle de dessin ou encore la unko factory, une boutique à la gloire de nos chers cacas kawaii.

Je t’invite claire à aller voir mes stories Instagram à Tokyo où tu retrouveras tout un tas de petites vidéo du musée pour vraiment en voir plus.

Unko Museum Tokyo | Japon
Unko Museum Tokyo | Japon

Pour la tranche de rigolade et la curiosité du lieu, pour moi l’Unko Museum est clairement une bonne adresse. Je tiens tout de même à préciser qu’il faut compter 1600 yens (13 euros environ) pour un musée dans lequel tu passeras certainement une heure environ.

Galaxy Harajuku

Je ne pensais pas te présenter une boutique quand j’ai commencé à écrire cet article mais j’étais obligé de te parler de Galaxy Harajuku. Il s’agit d’un magasin Samsung dans le quatier d’Harajuku (Shibuya) et j’y ai passé un super moment. Ce magasin est particulier puisque seul son rez de chaussée est un espace commercial où sont présentés tous les nouveaux produits de la marque. Tous les étages supérieurs te permettent d’y vivre des expériences technologiques toutes plus dingues les unes que les autres. J’ai eu l’occasion de m’y rendre deux fois et j’étais à chaque fois presque le seul visiteur dans le bbâtiment. Étant donné que la grande majorité des japonais achètent des iPhone, les Apple Store sont noirs de monde et les magasins concurrents presque vides, même à Tokyo.

Comme je le disais, chaque étage te permet de vivre des expériences ultra variées. Une salle pour faire du light painting en 3D, une autre pour faire de la vidéo en slow motion, une pour faire une descente de kayak extrême en réalité virtuelle 4D ou encore une qui te plonge au cœur de publications Instagram… c’est hyper chouette si tu aimes les technologies, la photo et les lieux insolites. En plus de ça, la plupart des “attractions” t’offrent la possibilité de télécharger les vidéo que tu as réalisé pour éventuellement garder un souvenir ou repartager ça sur tes réseaux sociaux.

Galaxy Harajuku à Tokyo | Japon
Galaxy Harajuku à Tokyo | Japon

A noter que tout est totalement gratuit et que les employés de Galaxy Harajuku parlent hyper bien anglais voire même français pour certains.

Giant Ghibli Clock

Statistiquement, vue la cote de popularité des films du studio Ghibli, il est fort probable que tu aimes ça. Et si je te disais qu’en plein cœur de Tokyo se trouve une horloge géante fixée sur le flanc d’une grande tour vitrée ?

Giant Ghibli Clock - Tokyo

Cette horloge Ghibli est une grande sculpture de cuivre et d’acier conçue par Hayao Miyazaki, installée à l’extérieur de la tour Nittele à Tokyo. Elle étonne forcément puisque se détache complètement de l’architecture hyper moderne des tours, ponts et bâtiments aux alentours.

Le quartier dans lequel se trouve cette horloge est particulièrement calme, facilement accessible à pieds. Si tu décides de t’y rendre, tu ne devrais croiser que quelques fans des films d’animation Ghibli présents pour admirer la sculpture et prendre des clichés.

Giant Ghibli Clock - Tokyo

teamLab Borderless

Un de mes gros coups de cœur de ce séjour tokyoïte ! Le teamLab Borderless est, comme le Unko Museum, un musée / expérience à découvrir sur l’île artificielle d’Odaiba. Le concept est terriblement efficace : une espèce de parcours artistique dans des salles et des espaces façonnés par des jeux de lumières, de projections, des technologies, des miroirs et j’en passe.

teamLab Borderless d'Odaiba à Tokyo | Japon

Pour se rendre au teamLab il faut s’y prendre à l’avance et réserver ses places en ligne. Le musée à beaucoup de succès et les places sont limitées pour pouvoir tout de même profiter du lieu. Le ticket d’entrée est de 3200 yens (26€ environ) par adulte mais on peut facilement y passer plus de 4 ou 5h.

Toujours accompagné de mon acolyte Roméo, j’ai passé un super moment. Chaque partie du musée a sa particularité, son ambiance visuelle et musicale et ses atouts. J’ai absolument tout aimé sauf peut être une salle pour laquelle nous avons fait un peu de queue pour s’allonger dans un filet et regarder des lumières au plafond… pas forcément un grand kiffe, haha ! Mais tout le reste était top. Je te propose de t’en présenter quelques unes que j’ai vraiment adoré.

  • Universe of Water Particles : une grande pièce qui simule un genre de cascade géante qui réagit en fonction des mouvements et des personnes qui se rapprochent des murs.
  • Forest of Lamps : la cliché iconique du teamLab Bordeless. Un espace plein de lanternes et de miroirs qui donnent une impression d’espace illuminé sans fin, absolument magnifique !
  • Crystal World : un labyrithe de grande lanières lumineuses qui tombent du ciel et affichent des jeux de lumière différents. J’y ai passé pas mal de temps.
  • The Athletics Forest : une zone plutôt pensée pour les enfants mais que j’ai beaucoup apprécié. C’est une espèce de terrain de jeu du futur avec des toboggans ou des salles évolutives.
  • Memory of Topography : un jardin de nnénuphars lumineux. Clairement un des espaces que j’ai préféré et assez peu fréquenté.
  • Black Waves : une grande pièce bercée au rythme visuel et musical de vagues noires et blanches… super relaxant !
  • Sketch Aquarium : une zone de dessin hyper drôle où tu peux colorier des poissons qui seront ensuite scannés pour finaler les voir nager sur les murs du musée. Hyper amusant !
teamLab Borderless d'Odaiba à Tokyo | Japon
teamLab Borderless d'Odaiba à Tokyo | Japon

C’est clairement le spot à la mode actuellement à Tokyo et tu ne seras clairement pas seul au teamLab. Mais comme les places sont limitées, ça reste quand même vivable et le lieu vaut vraiment le détour.

Godzilla Statue & Godzilla Head

Je suis un grand fan de pop culture, et notamment de pop culture japonaise. Parmi les créatures mythiques les plus connues, se hisse au sommet le fameux monstre Godzilla. Il est le symbole de la peur du nucléaire des japonais suite aux tristes événements de la guerre et trouve sa place dans de nombreuses œuvres : films, séries, mangas, comics, jeux vidéo et j’en passe. La figure de Godzilla est donc également présente au cœur de de la capitale du Japon.

Statue Godzilla à Tokyo | Japon

La première que je suis allé voir est la Godzilla Statue qui se trouve au… Godzilla Square dans le quartier d’Hibiya. La statue mesure “seulement” 3 mètres de haut et est entourée de bâtiments vitrés hyper modernes qui contrastent énormément avec la statue du monstre. Celle-ci est encore très récente puisqu’installée en 2018 et représente la version de 2016 de Godzilla. J’ai même lu que cette statue renfermerait le storyboard et le script original du film.

La deuxième se trouve dans un quartier bien plus fréquenté par les touristes : Shinjuku. Un des quartiers les plus animés de la ville en partie surplombé par une tête grandeur nature de Godzilla de 1954 qui gronde toutes les heures. Ce que la grande majorité des gens ne sait pas, c’est qu’il est possible de monter au sommet du building pour voir la tête de la créature de plus près et même la faire crier en poussant un petit bouton.

Pour s’y rendre il faut passer par l’accueil de l’Hotel Gracery, s’avancer jusqu’à l’ascenseur et monter au 8ème étage. Des petits panneaux annoncent ensuite la direction. Il faut seulement savoir rester respectueux du personnel de l’hôtel et des clients. C’est déjà chouette de pouvoir traverser le bâtiment pour admirer la créature de plus près.

Avant d’arriver au niveau de la tête de Godzilla, tu passeras même par un couloir qui retrace l’histoire des films de la bête mythique.

Godzilla Head Shinjuku à Tokyo | Japon | Japon
Godzilla Head Shinjuku à Tokyo | Japon | Japon

Unicorn Gundam Statue

Il y a des chances que tu la connaisses déjà mais la statue géante de Gundam à Odaiba est clairement une curiosité à voir absolument à Tokyo selon moi. Les gundam font, comme Godzilla, partie intégrante de la culture populaire japonaise. Moi j’adore, mais même sans être fan des mangas ou anime du genre, la Unicorn Gundam Statue mérite clairement le détour et le coup d’œil.

Unicorn Gundam Statue d'Odaiba à Tokyo | Japon

Ce robot de géant de 18 mètres à l’effigie du mecha de la série animée éponyme (Gundam) a la particularité de changé de forme au cours de la journée. Mais ce n’est pas tout… toutes les heures (voire même à d’autres horaires parfois), la statue s’anime durant quelques minutes : en musique, en couleurs et en mouvements. Clairement, je te recommande de voir ça en soirée. Les couleurs vives du robot ressortent encore plus une fois la nuit tombé. C’est un kiffe à voir lors d’un passage à Tokyo !

On peut même coupler cette découverte avec d’autres lieux que je t’ai recommandé dans cet article : le Unko Museum et le teamLab Borderless. Tous se trouvent à Odaiba et peuvent clairement se faire sur une journée.

Unicorn Gundam Statue d'Odaiba à Tokyo | Japon

Un logement insolite à Tokyo

Qui dit séjour étonnant dit également logement insolite. Et dans le genre étonnant je t’ai déniché une petite curiosité vraiment sympathique. Le BnA STUDIO du quartier d’Akihabara, un concept hôtel vraiment dingue dans lequel j’ai passé des nuits vraiment sympathiques.

Mais quel est le concept de cet hôtel ? Chaque chambre a la particularité d’avoir été imaginée et designée par un artiste ou collectif d’artistes. Celui-ci dispose de 5 chambres toutes droit sorties de l’esprit de 3 artistes : STUDIO BOWL, 81 BASTARDS et 51.3 G-WAVE. J’ai personnellement passé quelques nuits dans la chambre Hailer du collectif 81 BASTARDS. La chambre Hailer est absolument magnifique et présente l’une des œuvres d’art les plus emblématiques du Japon, Raijin et Fujin, dieux du tonnerre et du vent. J’ai adoré le ton de la chambre qui jouait beaucoup sur l’élégance de la couleur noire et du doré.

Un très grand lit près du sol surplombé de l’œuvre en question, des lumières tamisées pour créer une ambiance super agréable provenant des côtés et de sous le lit, des plantes étonnantes, une chaise de designer… bref, une chambre hors du commun !

Chambre Hailer chez BnA STUDIO Akihabara | Japon

Ajoutons à cela le confort de la chambre qui est vraiment dingue. Le lit est parfait, la chambre est spacieuse, on dispose d’un combo TV – Kindle Fire avec Netflix, de toutes les connectiques pour charger ses appareils européens et tout le nécessaire. Avec le décalage horaire des premiers jours, je peux vous dire que ça m’a régalé de pouvoir me faire des films et des séries Netflix au milieu de la nuit. Mais ce qui m’a fait craquer pour la chambre c’est qu’il s’agit en fait d’un petit appartement avec tout le nécessaire : une cuisine, une petite table pour manger ou travailler, une salle de bain équipée et surtout… une machine à laver ! Tellement pratique quand on voyage et ça permet d’éviter des frais supplémentaires.

En plus de l’aspect artistique de la chambre, l’intégralité de l’hôtel est consacré à l’art. Le rez-de-chaussée n’est pas seulement l’accueil pour le check-in mais aussi un espace de création / co-working ou de vente pour les créateurs. C’est super chouette et donne clairement une belle ambiance au lieu.

BnA STUDIO Akihabara | Japon

Autre gros atout, la localisation de BnA STUDIO Akihabara. Il se trouve dans le quartier hyper mouvementé d’Akihabara. Parfait si tu aimes la pop-culture, les mangas, les technologies, les jeux vidéo, etc. En quelques minutes à pieds, les boutiques otaku et les salles d’arcades sont accessibles. De quoi passer de chouettes soirées sans avoir à reprendre les transports après. Le quartier d’Akihabara est également idéalement localisé à Tokyo. Depuis sa station de métro, on peut se rendre à peu près dans toute la capitale sans avoir à faire des heures de trajet.

Si l’hôtel t’intéresse, je t’invite à découvrir plus en détails le BnA STUDIO Akihabara ou à faire ta réservation directement sur leur site. On peut aussi le retrouver sur Booking pour ceux à qui ça facilite la tâche ou qui ont des avantages particuliers. A noter que BnA dispose d’autres hôtels avec pour chacun une identité qui lui est propre (à découvrir ici).

Que retenir de ce séjour curieux à Tokyo ?

Pour moi, ça a été un plaisir de découvrir la capitale du Japon sous cet angle. Bien évidemment je n’ai pas seulement visité des lieux insolites et d’autres articles sont à venir sur Tokyo. Il n’empêche que cette ville est une destination particulière où tu pourras vivre des expériences uniques que tu ne retrouveras que là-bas, alors profites en !

8 commentaires

  1. On me dit souvent que le Japon est le pays du dépaysement pour nous occidentaux… et cela se confirme vraiment dans tes photos! J’aimerais voyagé un jour jusqu’à là-bas pour découvrir cela mais aussi le côté plus traditionaliste du pays!

  2. Merci pour cet excellent partage. Apparemment, ce serait une bonne idée de s’organiser un voyage à Tokyo quand ce long confinement prendra fin. D’ailleurs, ces photos en disent beaucoup.

  3. Hello,
    Sympa ! J’aime trop cet article. Tokyo était ma prochaine destination pour les vacances d’été de cette année. Avec une amie rencontrée sur cette appli : https://apps.apple.com/fr/app/woozgo-rencontres-et-sorties/id930500474?l=fr&ls=1 , nous avions prévu d’y aller vu que nous aimons toutes les deux l’univers du manga ! Nous devions séjourner chez un proche à elle, mais à cause du coronavirus, nos projets de voyage sont tombés à l’eau. Je ne sais pas si on va pouvoir y aller de sitôt vu la situation. Je suis assez déçue, je dois dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*