Ville de Fécamp en Normandie | France

Début juin, je suis parti le temps d’un week-end en Normandie, dans l’étonnante ville de Fécamp. L’idée de cette fin de semaine : déconnecter et faire des découvertes hors des sentiers battus. Le pari étant complètement réussi, je te propose de découvrir cette surprenante ville et ses alentours sous différentes coutures.

Les blockhaus et l’hôpital militaire du Cap Fagnet

Cap Fagnet à Fécamp | Normandie

Première étape de cette escapade à Fécamp, les hauteurs de la ville. On peut accéder très facilement au Cap Fagnet depuis le centre de Fécamp, soit à pied pour ceux qui n’ont pas peur de la grimpette, soit en voiture. Si ce cap offre une vue incroyable sur la mer et sur les falaises qui bordent la côte, ce matin je veux visiter deux choses : les anciens blockhaus et l’hôpital militaire.

Après quelques minutes de voitures, tu peux très facilement te garer près de l’église Notre-Dame-du-Salut, qui vaut d’ailleurs le détour et le coup d’œil. Quelques pas seulement suffiront pour apercevoir les blockhaus, les falaises, la mer et même la ville de Fécamp.

Blockhaus de Fécamp | Normandie

Les blockhaus du Cap Fagnet sont particulièrement impressionnants. Localisés en hauteur, ils offrent un panorama exceptionnel sur la cote et la mer qui lui fait face. Des visites guidées organisées par le service du patrimoine permettent d’y entrer et d’en apprendre un peu plus sur ces ouvrages témoins de la seconde Guerre Mondiale et du Mur de l’Atlantique.

Malgré les raisons pour lesquelles ils ont été construits, il faut reconnaître que ce sont des merveilles d’ingéniosité. Tout est pensé pour être efficace et parfaitement bien protégé, à la fois de ce qui pourrait arriver depuis la mer mais aussi depuis la terre.

Lors de ma visite, le temps est plutôt venteux et les courants d’air se glisse par l’espace qui était prévu pour accueillir le canon militaire. Ma sympathique guide me raconte d’incroyables anecdotes sur la fabrication de ces blockhaus et sur la vie des personnes qui pouvaient y être installés.

Mais c’est clairement la visite suivante qui m’a le plus étonnée, celle de l’ancien hôpital ou, du moins, ce qu’on pense être un ancien hôpital militaire allemand. Cet édifice a été creusé directement dans la roche mais est resté classé secret jusqu’à aujourd’hui. L’atmosphère y est particulière, personnellement je suis très fan de ce genre de lieux extraordinaires cachant certainement des histoires qui nous sont méconnues.

Caché dans un bois entre le centre de Fécamp et les hauteurs du Cap, l’hôpital se présente dans un premier temps avec une porte métallique imbriquée dans la roche. Une fois ouverte, s’offre à nous un tunnel donnant sur des galeries et des salles vides. Des visites y sont parfois proposées et je te recommande vivement d’aller y faire un tour. Ne serait-ce que pour l’ambiance et les petites anecdotes, c’est clairement différent de tout ce qu’on peut voir habituellement… à faire du coup !

Il est assez étonnant de constater que les galeries sont “aménagées” dans certains coins et pas d’autres. Alors que la grande majorité des espaces sont à même la roche, une partie de l’hôpital est couvert de briques. Ce week-end débute de manière surprenante, j’adore ça.

La visite de l’incroyable Palais Bénédictine

Une des plus grosses curiosités de la ville se trouve être un palais mêlant les styles néo-gothique et néo-renaissance : le Palais Bénédictine. Il y est produit une liqueur, Bénédictine, véritable trésor de la ville qui compte sur une histoire assez hors du commun. J’ai pu profiter d’une visite de l’édifice et des collections avant de rentrer dans la distillerie et de terminer par un atelier de création de cocktail. Ce lieu absolument atypique vaut très clairement le détour.

C’est donc après une petite pause déjeuner que je me rends à pieds au Palais. Déjà surpris par l’aspect extérieur fourmillant de détails et de curiosités, je ne sais pas encore à quoi m’attendre une fois rentré au sein de celui-ci.

Chaque pièce qui s’offre à moi lors de la visite semble être complètement différente. Et les anecdotes de notre guide ne viennent qu’apporter plus de valeur à ce lieu. Voilà comment est décrite cette expérience sur le site de Bénédictine : “Cet édifice éclectique promet aux visiteurs une Expérience inattendue à la découverte de Bénédictine. Le parcours commence par l’exploration du musée qui abrite une riche collection d’art sacré et ancien, liée à l’héritage de Bénédictine, et qui présente également son histoire industrielle. Le circuit mène ensuite à l’unique distillerie Bénédictine au monde, où se trouvent les alambics de cuivre martelé datant du 19e siècle, puis aux caves de vieillissement. Enfin, les visiteurs rejoignent la Verrière où leur est offerte la dégustation de l’une des trois Expressions Bénédictine et d’un cocktail.” C’est totalement représentatif de la visite à laquelle j’ai eu droit.

Les collections de pièces de monnaie, serrures, tableaux religieux anciens… dans un ensemble architecturale assez dingue ont fait de cette balade quelque chose d’assez magique. Il en est de même dans la seconde partie de la visite où nous pouvons découvrir le processus de création de la liqueur. Bien évidemment la recette est secrète mais on s’attarde sur les épices et leurs odeurs pour tenter d’identifier lesquelles sont utilisées dans les 3 liqueurs Bénédictine produites dans le Palais.

Palais Bénédictine à Fécamp | Normandie
Bénédictine
source : benedictinedom.com

L’expérience se termine par la création d’un cocktail à base de Bénédictine. Avec un peu de citron et de la glace… le résultat est visiblement top. Personnellement, je ne bois pas d’alcool mais ma compagne s’est régalée. Bénédictine peut aussi être utilisée pure ou bien même comme alcool pour cuisiner.

Adresse : 110 Rue Alexandre le Grand, 76400 Fécamp

Balade sur le port de Fécamp

Après une belle aventure au Palais, il est temps de profiter du port de la ville. Je comptais participer à une sortie en mer sur un vieux gréement mais les vents ne permettaient pas de partir s’aventurer. Dommage, ce sera pour la prochaine fois mais pas de souci, changement de programme : balade sur le port et visite d’un des vieux gréements qui part régulièrement en mer.

Vieux gréement sur le port de Fécamp | France

Accueilli par le Président de l’AFDAM (Association Fécampoise de Développement des Activités Maritimes), la découverte de ce vieux gréement a été un réel plaisir. Sans être un grand connaisseur en bateaux, je me suis laissé embarqué par les histoires de celui-ci et de son équipage tout en admirant le magnifique travail de restauration mené par les membres de l’association.

Des sorties en mer sont régulièrement proposées et font parties des activités les plus prisées et appréciées à Fécamp. En atteste le certificat d’excellence décerné à l’expérience “Au Gré des Vents – Sorties en mer sur vieux gréements” sur TripAdvisor.

Port de Fécamp

Traversée en vélo-rail jusqu’à Etretat

J’avais eu l’occasion de pratiquer du vélo-rail une fois lors de mon séjour en Aveyron. Le concept, réutiliser une ligne de chemin de fer abandonnée pour en faire un moyen de transport ludique pour les visiteurs, perso j’adore ! C’est donc à quelques kilomètres de Fécamp, à la gare des Loges qu’on embarque à bord de notre vélo-rail direction la ville d’Etretat. Parfait puisque la ligne est dans le sens de la descente… le vélo-rail avance très facilement dans un décor de rêve.

Vélorail à Les Loges | Normandie

En pleine campagne normande, on traverse les champs, longe un petit village et même une ancienne gare jusqu’à arriver dans les hauteurs de la ville d’Etretat. Nous étions deux pour cette balade, mais c’est clairement une descente qui peut se faire en famille avec des enfants. On a croisé pas mal de famille de 4 ou 5 personnes qui embarquaient des Loges pour passer une matinée ou une journée à Etretat.

Pour le retour, pas d’inquiétude, tu n’auras pas besoin de pédaler sévèrement pour remonter jusqu’à la gare des loges. Un vieux train au charme certain nous embarque et se charge de tracter les “vélos” jusqu’au point de départ des visiteurs suivants.

Sensations garanties, le vélo-rail c’est un chouette moment à passer à plusieurs. On pédale ensemble, on se coordonne pour le freinage, on admire la vue et on profite de la vitesse. En plus de ça, pas besoin de se questionner où se garer avec sa voiture au point d’arriver, on sait juste qu’il faut être de retour à telle heure pour embarquer dans le train… je valide !

Vélo-rail à Etretat | Normandie

Découverte d’Etretat

Etretat fait clairement partie des choses à voir absolument dans le coin. La ville est particulièrement connue pour ses falaises et sa Porte d’Aval. Les visiteurs y sont donc assez nombreux, c’est pourquoi je te recommanderais de t’y rendre plutôt le matin que l’après-midi. Il y a des vélo-rails qui partent dès le matin pour se rendre à la gare d’Etretat et le centre est accessible en seulement 10 minutes à pieds.

Etretat en Normandie
Etretat en Normandie

Si le bord de mer est effectivement magnifique, ce n’est pas le seul attrait de la ville. Son petit bourg est particulièrement charmant et les façades des maisons regorgent de petits détails sur lesquels j’ai adoré m’arrêter. Il y a également un marché couvert, architecturalement hyper différent de ce qu’on a l’habitude de voir.

Après cette chouette balade dans le petit bourg, je me suis dirigé vers le bord de mer et ses hauteurs pour profiter de l’air marin et de la vue. Bien évidemment celle-ci est exceptionnelle et on comprend tout de suite pourquoi Etretat est souvent citée parmi les destinations maritimes à ne pas manquer en Normandie. C’est une jolie claque qu’on se prend face à la grandeur de la nature.

Etretat en Normandie
Etretat en Normandie

J’ai pu constater que beaucoup se dirigeaient vers la Porte d’Aval jusqu’à grimper à son sommet, mais j’aurais plutôt tendance à te recommander d’aller sur une autre hauteur. Depuis celle de l’église Notre-Dame de Gap, tu auras un panorama exceptionnel qui s’offrira à toi : la mer, les falaises, le centre d’Etretat et la Porte d’Aval… que du bonheur !

Seule petite chose, en fonction de la météo, pense éventuellement à prendre un coupe-vent. On est au bord de l’eau et le vent marin peut être fort si le temps est nuageux.

Visite de la Maison des croyances

Maison des croyances, vie d'antan et traditions du terroir

Dernière étape de ce séjour normand avant le retour en Bretagne, la Maison des croyances ou plutôt, de son nom complet, la Maison des croyances, vie d’antan et traditions du terroir. Une autre curiosité qui vaut très clairement le détour.

Le musée retrace les traditions d’autrefois par une collection d’outils, d’objets provenant de vieilles écoles mais aussi les légendes, les croyances, et les sorciers. La visite s’accompagne d’explications, histoires et anecdotes sur les traditions rurales des Cauchois. Si découvrir ou re-découvrir certains vieux outils ou jeux anciens m’a beaucoup plu, c’est clairement la partie dédiée aux croyances locales qui m’a le plus fasciné. Des objets tous plus curieux les uns que les autres sont exposés et notre guide racontait à merveille les histoires de sorciers et légendes qui les entouraient. C’est une chouette visite d’une heure ou deux à faire dans la ville de Saint-Pierre-en-Port à quelques kilomètres de Fécamp.

Maison des Croyances

Là aussi, nous avons été merveilleusement bien accueillis dans ce musée. Je me suis même laissé tenter par une petite partie d’un jeu local avec les membres de l’association gérant le musée. Un beau moment de partage et de découverte !

Adresse : 18 Rue de la Mairie, 76540 Saint-Pierre-en-Port

Où manger à Fécamp ?

Fécamp c’est aussi des petites adresses sympathiques pour déjeuner ou dîner. Voici donc deux restaurants que je vous recommande chaudement.

Chez Nounoute, pour les amateurs de fruits de mer

Qui dit ville maritime dit forcément fruits de mer. Pour mon premier dîner, escale Chez Nounoute où, en plus d’avoir vraiment bien mangé, j’aimerais souligner que j’ai été très agréablement accueilli.

Après une journée riche en émotions et en découvertes, un bon repas pour terminer en beauté. Je me laisse tenter par une formule entrée plat et dessert. Que dire ? Si ce n’est que tout était très bon, frais et particulièrement généreux.

Visiblement je ne suis pas le seul à être tombé sous le charme de cette adresse puisque le restaurant était complet, en plus des clients qui venaient récupérer leurs plateaux de fruits de mer à emporter. Si je devais te donner un conseil, pense à réserver… d’autres auront certainement aussi envie d’y déjeuner ou dîner.

Infos pratiques :

  • Adresse : 3 Place Nicolas Selle, 76400 Fécamp
  • Prix moyen : 20-30€ pour un menu, 40€ pour les plus gourmands
  • Plus d’infos : site web

Le Barbican, le meilleur fish and chips du coin

Amateurs de fish and chips, voilà l’adresse qu’il ne faut pas manquer sur Fécamp : le Barbican. Tony, le chef d’origine anglaise, y prépare de délicieux fish and chips dans les règles de l’art ainsi que des plats français avec des produits frais et de saison.

C’est un petit restaurant très agréable, à l’ambiance chaleureuse, localisé sur le quai du port de Fécamp. Je me suis évidemment laissé tenter par le Fish and Chips qui est clairement l’un des meilleurs que j’ai pu manger jusqu’à aujourd’hui. La totalité de mon repas était excellent : le croustillant au camembert était très bon tout en restant raffiné et j’ai adoré mon dessert.

source : compte Instagram de @s_kawazoe
Le Barbican à Fécamp

A noter que c’est une adresse qui n’est pas très chère. Il faut compter moins de 20€ pour un menu entrée, plat et dessert. Je ne saurais que recommander le Barbican, adresse inévitable lors d’un séjour en ces terres (et mer) normandes.

Infos pratiques :

  • Adresse : 97 Quai Berigny, 76400 Fécamp
  • Prix moyen : 15-20€ pour un déjeuner complet
  • Plus d’infos : Facebook

Se loger à Fécamp

Que serait un week-end insolite sans son logement inhabituel ? Pour l’occasion, à quelques minutes de Fécamp et d’Etretat, j’ai posé mes bagages au Camping de l’Aiguille Creuse pour dormir dans un bateau. Oui, tu as bien lu… un bateau dans un camping !

Dormir dans un bateau au Camping de l'Aiguille Creuse | Normandie
Dormir dans un bateau au Camping de l'Aiguille Creuse | Normandie

Petite spécificité, ce bateau n’est pas à l’eau (du coup pas de mal de mer) mais bien à terre. Il est capable d’accueillir jusqu’à 4 personnes avec une chambre pour deux mais aussi un salon qui se transforme à son tour en chambre double. On peut se poser sur la terrasse extérieure pour manger ou boire un verre avant de partir se coucher dans sa cabine et passer la nuit de manière originale. C’est sincèrement assez chouette et si tu aimes l’ambiance camping, tu devrais tomber sous le charme.

Personnellement, j’aime beaucoup les campings, ça offre une certaine liberté, on y rencontre du monde et l’ambiance y est toujours sympathique. Ce Camping de l’Aiguille Creuse ne déroge clairement pas à la règle. Le personnel y est attentionné et n’a pas hésité à nous donner quelques petites recommandations pour notre séjour.

Infos pratiques :

  • Adresse : 24 Résidence de l’Aiguille Creuse, 76790 Les Loges
  • Plus d’infos : Site web

Que retenir de Fécamp ?

Il faut bien reconnaître que j’ai été très agréablement surpris par la ville de Fécamp et ses alentours. J’aurais même aimé rester un peu plus longtemps pour découvrir plus en profondeur ce que cette cité maritime a à nous offrir. Je sais que je suis passé à côté de certaines choses mais lorsque l’on voyage, il faut aussi savoir faire des choix.

La ville est particulièrement agréable, les personnes que j’y ai rencontré ont toutes été chaleureuses et accueillantes et tous les déplacements se font très facilement. Je te recommande également de télécharger l’application Fécamp Dicovery pour t’accompagner lors de ton séjour. Tu y trouveras une carte de la ville, la météo mais surtout des circuits pour t’aventurer dans les rues de la ville.

10 commentaires

  1. Pari relevé, tu nous a amené hors des sentiers battus. Je ne connais pas du tout ce petit coin de la France et c’est bien dommage. Tes photos et ton récit me donnent un avant goût. Merci pour cette petite escapade touristique 😉
    Ah moins je saurais où aller, quoi manger et quels lieux visiter.

  2. Là, ce n’est qu’un court aperçu des nombreuses possibilités…Rando sur le chemin des ramendeuses, vélo sur la voie verte du lin, magnifique musée des Pêcheries sur 5 étages avec un panorama à 360 ° aménagé dans un ancien bâtiment industriel au centre du port…

  3. La Normandie c’est un endroit que j’aimerais beaucoup visiter. Il y a un normand dans ma classe et il nous en parle souvent. Je vais lui parler de Fecamp pour voir ce qu’il m’en dira. En tout cas ça a l’air joli et les blockhaus ça doit être impressionnant de l’intérieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*