Voyage à Lijiang, montagne de Jade | Chine

Point de passage obligatoire dans le Yunnan, Lijiang a été une des villes marquantes de mon voyage en Chine. Son architecture, ses traditions, sa culture et ses paysages hors du commun ont fait de Lijiang une des étapes que j’ai préféré lors de mes séjours en Chine.

Avant mon séjour à Shangri-La dont je te parlais dans mon précédent article sur la Chine, j’ai passé quelques jours à Lijiang. C’est une ville bien connu des chinois pour ses montagnes, lacs et vieilles villes. Si ces différentes choses font évidemment partie de ce qu’il faut voir absolument là-bas, il existe de nombreux coins méconnus à découvrir impérativement.

Il faut savoir que la ville de Lijiang est, comme beaucoup de villes en Chine, divisée en différents districts. Ces quartiers correspondent pour la plupart à d’anciens villages historiques qui font tous partie d’une même ville. Je me permets de t’expliquer cela puisque par la suite je vais parler de villes ou de villages tout en étant toujours à Lijiang, ou du moins aux alentours.

Shuhe Ancient Town, mon petit coup de cœur

Shuhe Ancient Town dans le Yunnan | Chine

Le petit village de Shuhe est une sorte de version miniature de la vieille ville de Lijiang, en un peu moins touristique. C’est dans cette partie de la ville que je me suis posé mais j’y reviendrai un petit peu plus tard dans l’article. Il s’agit d’un des premiers villages où les ancêtres de la minorité Naxi ont pu historiquement s’installer. Et ce que j’apprécie particulièrement ce sont les canaux qui traversent le village de part et d’autre.

Si une bonne partie de la ville peut paraitre commerciale, on peut facilement se perdre dans les ruelles pour faire de jolies découvertes. Un petit pont sympathique, une belle bâtisse, un artisan d’exception, etc. Et c’est très certainement ça qui m’a particulièrement séduit à Shuhe, c’est un coin paisible avec un style et une architecture bien particuliers.

J’y ai passé pas mal de temps et chaque balade était un plaisir. En matinée, l’après-midi ou en soirée, à chaque moment de la journée la ville a son charme et se transforme. Plus ou moins fréquentée, plus ou moins illuminée, plus ou moins a ton goût.

Un de mes petits plaisirs a été de découvrir une boutique spécialisée dans le nougat et les flower cakes (spécialité du Yunnan). On pouvait y voir les cuisiniers préparer leurs gourmandises, discuter avec les vendeurs et même goûter toutes les petites spécialités. Si je ne suis pas amoureux des flower cakes, je suis par contre très fan du nougat chinois. Je me rends compte que les flower cakes sont bons mais le goût de rose n’est pas mon délire, il existe néanmoins d’autres parfums. Mais les nougats, notamment quand ils sont bien frais, voire carrément encore un peu chauds… c’est un pur régal !

Artisan nougat à Shuhe dans le Yunnan | Chine

Bref, Shuhe c’est ce qu’on fait de mieux dans le coeur de Lijiang mais légèrement excentré, plus tranquille et paisible… un petit havre de paix.

L’art de la soie et de la broderie du vieux village de Baisha

Architecture de Baisha dans le Yunnan | Chine

L’envie nous a pris, à ma compagne et moi, de partir à vélo sur les routes de campagne jusqu’à Baisha depuis Shuhe. Il s’agit aussi d’un petit village notamment reconnu localement pour sa culture et ses traditions liées à la broderie. A peine arrivés, nous descendons des vélos et une personne de l’école de broderie locale nous propose de déposer nos vélos dans sa cours. On accepte avec plaisir et en profitons pour découvrir le l’établissement.

Institut de broderie à Baisha | Chine

Installée dans un vieux bâtiment, l’école de broderie de Baisha fait office d’école mais aussi de boutique. Les travaux y sont exposés et disponibles pour certains à la vente. Il n’est malheureusement pas possible de prendre de photos mais j’espère te communiquer mon émotion par les mots. Les maîtres et élèves de cet institut font de la broderie de soie si minutieuse qu’il est quasiment impossible de distinguer l’épaisseur du fil. Les réalisations ressemblent pour certaines à des peintures ou des photos alors qu’il s’agit de fil… c’est hallucinant. Je suis resté scotché face à certaines réalisations pendant des minutes complètes à observer minutieusement tous les détails.

Broderie de Baisha | Chine
Crédit : Tamsin & Cooke
Institut de broderie à Baisha | Chine

En fonction de l’heure à laquelle tu passes, tu auras peut être la chance de voir des étudiants apprendre cet art local. C’était mon cas et il était assez amusant de constater l’écart de niveau entre les plus expérimentés à l’entrée de l’institut et les novices qui pratiquaient dans une salle un peu plus reculée.

Bien évidemment, la broderie n’est pas le seul attrait de ce petit village. Les rues y sont magnifiques et bordées de petits restaurants et de brocanteurs. J’ai adoré me balader dans les petites boutiques ouvertes sur les ruelles et observer les centaines de curiosité qui s’y trouvaient. Toiles, vases, bibelots, bijoux neufs ou de seconde main… il y en a clairement pour tous les goûts.

Si tu comptes visiter ce petit village, une matinée ou après-midi est amplement suffisante. Nous nous sommes arrêtés pour déjeuner dans un restaurant mêlant cuisine locale et thaïlandaise, une très belle surprise. Malheureusement je ne me souviens plus de son nom mais tu le trouveras facilement près de la porte principale du coeur du village.

La Montagne du Dragon de Jade, sa nature, ses neiges éternelles et ses légendes

Si tu aimes les paysages exceptionnels, il y a clairement de quoi faire en Chine. J’ai déjà eu l’occasion de te parler de Jiuzhaigou dans le Sichuan qui m’avait complètement retourné, ici la Montagne du Dragon de Jade a clairement des atouts pour séduire. Au programme : sommets enneigés, lacs aux couleurs magiques et généreuses forêts.

Montagne du Dragon de Jade près de Lijiang | Chine

La Montagne du Dragon de Jade se trouve à une bonne dizaine de kilomètres du coeur de Lijiang. Il faut savoir que son sommet le plus élevé, le Shanzidou situé à plus de 5 500 m d’altitude, n’a été gravi qu’à une seule occasion dans toute l’histoire de l’humanité. Pour y aller plusieurs moyens : bus, taxi, chauffeur… De notre côté, on a opté pour un chauffeur local qui nous a déposé pour très peu cher à l’entrée du parc naturel.

Pour accéder à cette montagne, il faut payer un ticket étant donné que le site est classé et protégé. Le parc naturel est immense et il est difficile de profiter de toutes les zones de celui-ci en une seule journée. Il faut donc faire des choix en fonction de ce que tu souhaites y découvrir. Personnellement, j’avais particulièrement envie de découvrir les lacs aux couleurs de jade et d’azur.

Cette montagne est un lieu touristique en Chine, il ne faut pas s’attendre à se retrouver dès l’arrivée complètement seul en pleine nature. Il y a du monde, ce qui n’empêche pas de pouvoir se trouver des petits coins de paradis pour profiter de la nature en toute tranquillité. Il suffit juste de s’éloigner un petit peu des grands sentiers et le kiffe est au rendez-vous.

Lac de la Montagne du Dragon de Jade près de Lijiang | Chine

Je me suis éclaté à prendre les petits chemins pour découvrir des coins en solo. Se balader au bord d’un lac, au bord d’une forêt avec vue sur les sommets enneigés des montagnes… c’était un plaisir dingue. Et la petite claque, ce sont toutes les cascades qu’on peut croiser sur sa route. J’y ai passé un magnifique moment et j’espère avoir la chance d’y retourner un jour pour explorer un peu plus cette zone naturelle particulièrement exceptionnelle.

Montagne du Dragon de Jade près de Lijiang | Chine

Pas mal de légendes accompagnent cette montagne en Chine, notamment des histoire autour des couples. Une tradition veut qu’un bijou soit offert à une femme un an avant son mariage avec son amoureux. Si celui-ci change de couleur au cours de l’année alors les parents de l’homme interdisent à leur fils d’épouser sa copine. Ce changement de couleur traduit un mauvais état de santé. De nombreuses histoires racontent le choix de couples ayant décidé de partir se suicider sur la Montagne du Dragon de Jade parce que leurs parents refusaient leur union. Ce refus pouvait être lié à cette question de santé ou à d’autres raisons. Les amoureux partaient donc vivre ensemble leurs derniers instants sur cette montagne pour manger, danser et profiter de la vie avant de mourrir ensemble.

Le Yuhu village, curiosité du Yunnan

On commence à rentrer dans les lieux clairement moins connus et qui valent aussi le détour. On trouve assez peu d’informations sur le Yuhu village (le village des lacs de jade)… et pourtant il réserve quelques jolies surprises. Il s’agit d’un village dont les maisons sont entièrement faites en pierre et qui se situe au pied de la Montagne du Dragon de Jade.

Yuhu village dans le Yunnan | Chine

L’histoire de ce village est assez étonnante puisqu’un botaniste australien travaillant pour le National Geographic, le Dr Rock, s’y est installé près de 30 à partir des années 20. Il est tombé amoureux de ce village et de ses habitants et y est resté bien plus longtemps que prévu. Un petit musée aménagé dans son ancienne maison est ouvert à tous et gratuit. Il est fait avec les moyens du bord mais est très sympa.

Au delà de son sa localisation et de son architectures qui m’ont fait tomber sous le charme, ce sont les petites anecdotes et l’ambiance du lieu qui m’ont convaincu de te parler de ce village. Effectivement, il n’y a pas forcément de lieu “d’exception” à visiter, mais se balader dans les ruelles de ce village te régalera. J’ai adoré l’atmosphère hyper apaisée des petites ruelles tout en profitant de la vue sur la Montagne du Dragon de Jade.

Yuhu village dans le Yunnan | Chine

Petite chose étonnante… ce qui m’a sauté aux yeux en arrivant c’est que seules les femmes semblaient travailler dans le village. Et, en effet, les hommes restent au foyer alors que les femmes partent travailler pendant la journée. Un dicton local dit même qu’elles portent la lune puisqu’elles sortent avant que le soleil se lève et après que le soleil se couche.

Xuehua, le village inconnu

Le village Xuehua (flocon de neige) ne dispose d’aucune information sur nos moteurs de recherche. Et pour cause, il est très très difficilement accessible. Il faut plus de 30 minutes en voiture pour y accéder sur des chemins de montagne complètement fous. J’ai choisi le mot chemin et pas route pour une bonne raison, haha !

Village de Xuehua dans le Yunnan | Chine

Le village Xuehua est est tout petit et presque coupé du monde. Ses habitants y vivent à l’ancienne au rythme des saisons avec une vue incomparable sur l’arrière de la Montagne du Dragon de Jade. Si tu as envie de voir des chinois avec un mode de vie à l’ancienne et proche de la nature, vas-y. Apres, je rappelle qu’il est difficile d’accès et j’ai hésité à en parler. Je suis ravis de l’avoir vu mais je pense qu’on a tout intérêt à laisser les habitants vivre leur vie tranquillement sans être des dizaine à se ramener chaque jour.

Village de Xuehua dans le Yunnan | Chine

Par contre, sur la route de Xuehua, je te recommande très chaudement de t’arrêter au temple sur le bord du chemin. En plus d’être magnifique, je peux t’assurer que tu seras seul lors de ta visite. Les gens ne connaissent pas ce temple alors qu’il est superbe. Les moines sont très chaleureux et souriants et c’est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le bouddhisme. J’ai par exemple appris que les lions que nous voyons à l’entrée des temples n’avaient à l’origine rien de bouddhiste. Il s’agit d’un cadeau qui avait été fait à l’empereur par des étrangers. Suite à ca ont été installés petit à petit des statues de ce type partout dans le pays. Aussi, on peut constater que le lion de gauche a toujours un petit lion sous sa patte puisqu’il s’agit de la lionne.

Le village est référencé sous le terme “snowflake” sur Google Maps.

Village de Xuehua dans le Yunnan | Chine

Le vieux Lijiang, le coeur de vie de la région

Après avoir présenté tout ce que j’ai pu apprécier autour de Lijiang, il est quand même temps de consacrer quelques paragraphes au coeur de la ville historique de Lijiang. Il s’agit-là de la “véritable” attraction touristique du coin.

Lijiang dans le Yunnan | Chine

Ce qui est étonnant avec Lijiang c’est que la ville change totalement d’ambiance entre le jour et la nuit. Lors de ma balade dans cette ville, je suis arrivé dans l’après-midi et j’ai pu voir l’ambiance et lieu se transformer au fur et à mesure de la soirée. Et plus la nuit prenait le dessus, plus la ville semblait vivante.

Petits commerces, bâtiments historiques, bars, street-food, restaurants et boites de nuit… Lijiang vit clairement de nuit. Les néons des établissements rayonnent et se reflètent directement dans les petits ruisseaux qui traversent la ville. Etant donné que je ne suis pas très “night life”, j’ai pris bien plus de plaisir à me balder dans les ruelles, observer le château et profiter des animations extérieures nocturnes plutôt qu’à faire la fête dans les bars et clubs.

Lijiang dans le Yunnan | Chine

Il n’empêche que l’ambiance est super chouette et que les rues éveillent tous vos sens : les lumières, l’odeur de la street food et des restaurants, le toucher des vieux bâtiments, le goût des petites gourmandises que tu te seras achetés.

Où se loger à Lijiang ?

The Bivou à Shuhe, Lijiang | Chine
The Bivou à Shuhe, Lijiang | Chine

Lors de mon séjour de quelques jours à Lijiang, j’ai fait le choix de me poser à l’hôtel The Bivou dans le village de Shuhe. The Bivou a la particularité d’être tenu par une adorable amoureuse de la Chine venue de Singapour. Elle a ouvert son hôtel dans le but de créer un lieu où les voyageurs pourraient se rencontrer, se reposer, échanger et découvrir Lijiang comme elle a pu le faire au cours des dernières années. C’est ce qui fait, à mon avis la réelle identité de ce lieu. J’ai adoré passer une soirée à discuter avec la gérante, qui a plein de choses à raconter sur ses voyages et sur toutes les curiosités que peut réserver la region dans laquelle elle vient de s’installer.

Etant donné que le lieu a été pensé pour accueillir les voyageurs venus des quatre coins de la planète, tout a été pensé pour régaler tout le monde. Une salle pour regarder des DVD, une équipe capable de parler anglais, des guides et des livres à disposition, un menu avec des plats chinois et occidentaux et globalement tout est “foreigner friendly”. L’hôtel dispose même d’un VPN pour profiter d’internet sans être bridé ou bloqué comme dans le reste de la Chine.

The Bivou à Shuhe, Lijiang | Chine

Côté accueil c’est un sans faute. A peine arrivé, un petit thé et des biscuits maison m’attendait. Le lieu est hyper chaleureux, confortable et les employés de l’hôtel ont tous été adorables. The Bivou dispose également d’une petit cour centrale particulièrement jolie agrémentée de plantes en tous genres.

Mes trois coups de coeur dans cet hôtel :

  • Le restaurant : avec un choix varié, local et occidental, tout en étant qualitatif. Une mention spéciale pour les raviolis chinois et leurs burgers qui sont d’un niveau assez exceptionnel.
  • La chambre : A la fois spacieuse, confortable, chaleureuse et surtout pratique. Ca a véritablement été l’idéal après les journées de marche.
  • Le prêt de vélos : nickel pour partir explorer les environs en toute liberté.
The Bivou à Shuhe, Lijiang | Chine

C’est d’ailleurs grâce à la responsable de The Bivou et son équipe que j’ai pu découvrir et accéder à Yuhu et Xuehua. Très certainement la plus belle plus-value de ce genre de lieu et de personnes qui font en sorte de te proposer des circuits sortant des sentiers battus.

Vous pouvez retrouver The Bivou sur le site bivou.com ou encore plus facilement sur Booking.

Que retenir de Lijiang ?

Lijiang et ses environs sont d’une richesse culturelle, naturelle et historique absolument dingue. J’espère sincèrement avoir la chance d’y retourner lors d’un futur voyage en Chine. Il y a tellement de choses à voir et à découvrir que j’ai la sensation d’avoir raté beaucoup de choses malgré tout ce que j’ai pu faire. Que tu aimes la bonne nourriture, les belles bâtisses ou les montagnes enneigées, tu risques de te régaler.

Cet article t’a plu ? Epingle le sur Pinterest !

15 commentaires

  1. Coucou,
    Clairement ça a l’air magnifique ! L’architecture est hyper dépaysante, toutes les couleurs waoh, c’est si joli ! Mention spéciale pour la Montagne du Dragon de Jade c’est sublime franchement et ce doit être apaisant aussi 🙂
    Des bisous !

    1. Hello Serena,
      C’est clair que la Chine… c’est dingue. Le pays est tellement grand que chaque région a ses spécificités propres : nature, archi, etc. Et là, Lijiang, c’est la régalade ! 🙂

    1. L’anglais en Chine, c’est pas toujours simple. L’idéal est d’apprendre les formules de politesse de base à mon avis. Et ensuite tu communiques autant que tu peux avec la gestuelle et le langage corporel.
      Il n’empêche que certains coins sont adaptés pour les étrangers. C’est le cas de l’hôtel où j’étais qui facilite clairement le séjour pour les voyageurs des 4 coins du monde. 🙂

  2. Waouh ton récit m’a époustouflé ! C’est tellement bien décrit. Je découvre une autre facette de la Chine : montage, paysage rural, village et Xuehua. La couleur du lac est d’une beauté ! La visite à la broderie m’aurait bien plu pour les petits détails et la beauté des œuvres.

    1. C’est clair que c’est une région magnifique. Il y a beaucoup à faire. N’hésite pas à surveiller ce qui se passe sur le blog, un article sur le Yunnan devrait encore arriver prochainement. 😉

  3. Coucou.
    Je n’ai jamais eu la chance d’aller en Chine et ce n’etait pas spécialement sur la liste d’envie jusqu’à cet article ! Je suis impressionnée ! Les paysages sont à couper le souffle et loin de ce qu’on nous montre à la télé plein de pollution et compagnie ! Merci pour la découverte !

    1. La campagne chinoise est exceptionnelle. Si tu aimes la nature, le Yunnan et le Sichuan sont à visiter absolument. Après, je n’ai pas la prétention de connaître toute la Chine. Il y a plein d’autres choses à découvrir ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*