Xitang, un village traditionnel chinois à deux visages

A seulement 80km au sud-ouest de Shanghai, le village de Xitang te fait voyager à travers les dynasties. Cette petite ville chinoise d’un peu plus d’un kilomètre, localisée dans le Comté de Jiashan dans la province de Zhejiang est l’une des 6 plus anciennes villes du sud du pays. Elle surprend tout de suite puisqu’entièrement construite autour de canaux. Neuf rivières la traverse et la divise en huit secteurs reliés les uns aux autres par 104 ponts.

J’ai eu l’occasion de me rendre à Xitang alors que j’étais de nouveau de passage à Shanghai pendant mon périple chinois. Je me suis rendu dans ce village en prenant, tout d’abord, un train puis un bus afin d’arriver en soirée. Après un peu plus d’une heure de transport, le bus m’a déposé à une dizaine de minutes du centre de Xitang. Il faut savoir que l’accès au coeur de la ville est payant pendant la journée. Si vous souhaitez éviter de payer pour y rentrer, il faudra arriver tôt le matin ou en soirée lorsque les gardes ne sont plus là.

xitang-nuit

xitang-nuit2

Pour le moment, Xitang est encore assez peu connu des touristes du monde. Les visiteurs sont majoritairement chinois et le village est de plus en plus prisé. Ils apprécient découvrir les vieilles maisons conservées depuis les dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911), les nombreux ponts, les petites ruelles et l’atmosphère qui font le charme de ce lieu assez unique. Mais de nuit c’est une toute autre histoire, ce sont les restaurants, les bars et les clubs tous installés dans des maisons traditionnelles qui font vibrer les ruelles de ce village illuminé par les néons.

Ce qui m’a le plus surpris lors de cette première soirée est de constater à quel point l’ambiance était folle dans un village qui se veut si traditionnel. Les restaurateurs sont fiers de te montrer leurs bassines d’insectes vivants (au moins on est sur que c’est du frais) et essayent toujours de t’attirer à une de leurs tables. Les clubs quant à eux sont survoltés et font danser les chinois jusqu’au bout de la nuit. Je peux vous assurer qu’en étant étranger là bas, on essaye forcément de vous faire entrer dans tous les établissements.

xitang-restaurants

xitang-club

Après un petit temps passé dans ces rues mouvementées, il était temps de dîner. Je te recommanderais vivement de t’éloigner un tout petit peu de la rue principale pour t’aventurer dans les petites ruelles plus tranquilles aux alentours, c’est ce que j’ai fait. J’y ai découvert un petit restaurant qui préparait sur commande tous les produits exposés devant le restaurant. Les produits semblaient bien frais et j’ai sauté sur brochettes de viandes, de légumes ou de tofu par exemple. Il ne faut pas oublier le petit bol de soupe et ses raviolis bien évidemment. Tu prends un petit panier dans lequel tu mets tout ce que tu aimerais qu’on te prépare, tu laisses ça au cuisinier et on t’apporte ça ensuite à ta table. Les légumes sont bouillis et les viandes sont préparées sur un petit barbecue et bien évidemment épicées comme il faut. Pour un repas comme celui-ci il faut compter 3-4€ je pense. Ces restaurants sont très peu chers, tu y es accueilli chaleureusement et tu y manges très bien.

xitang-restaurant

Après ce repas bien goûtu, il était temps de découvrir les allées plus calmes du village. Illuminées par les lanternes et les lumières des quelques bars et auberges environnantes, les ruelles m’ont transporté dans une Chine intemporelle. Quel plaisir de traverser ces ponts, découvrir ces habitations posées sur l’eau et profiter de cette atmosphère si agréable. Il est clair que si tu passes à Xitang, il faut absolument y rester le soir pour profiter de cette ambiance si contrastée : à la fois survoltée en plein centre et si paisible à quelques pas de là.

Les visiteurs sont très peu nombreux le soir. La plupart des personnes présentes le soir sont des jeunes qui viennent faire la fête, manger et boire dans les restaurants, bars et club de la rue principale. Mais le reste du village est, quant à lui, beaucoup plus tranquille et mérite aussi le coup d’œil.

xitang-night

xitang-pont

xitang-rue

Mais c’est le lendemain matin que j’ai pu découvrir la véritable double personnalité de Xitang. Au revoir couleurs rouge, jaune et bleue pétantes et bonjour teints vert et rosé. Le village s’est complètement métamorphosé en l’espace d’une nuit. J’y ai découvert des rues typiques chinoises, préservées du temps et de la folie des grandes villes. Les maisons traditionnelles caressent les rivières, les habitants se déplacent en barques sous les ponts et les artisans travaillent encore à l’ancienne.

Au petit matin, le village se réveille doucement et très tranquillement. C’est finalement sur les coups de 10h que les visiteurs commencent véritablement à arriver pour profiter des lieux exceptionnels que Xitang a à nous offrir : ses maisons, ses ponts, ses marchés et ses commerces. Les gens viennent donc visiter, faire des petits tours en bateaux et se régaler de la délicieuse cuisine locale.

On peut y manger des raviolis d’une fraîcheur inégalée, des viandes de tous genres sur les marchés et des pâtisseries qui sont la spécialité du village mais dont je ne connais malheureusement pas le nom.

En tout cas, que ce soit pour le plaisir des yeux, du cœur ou du ventre, Xitang est un village immanquable selon moi. J’en garde un souvenir exceptionnel, de jour comme de nuit, et j’espère très sincèrement pouvoir y retourner un jour.

xitang-jour

xitang-jour2

xitang-jour3

xitang-jour4

xitang-artisan

xitang-marche

xitang-marche2

xitang-ravioli

One Comment

  • Laurence

    1 février 2017 at 11 h 55 min

    Merci Alexis pour ce récit et ces superbes photos. Tu me donnes vraiment envie de voyager… J’aime beaucoup le regard que tu portes sur les lieux que tu visites et j’apprécie particulièrement l’aspect “curiosités culinaires” que tu nous fais partager. En tous les cas ce village, véritable petite Venise chinoise, mérite à coup sur le détour.

    Répondre

Laisser un commentaire