Zdrowie en Pologne

Interview : la Pologne avec Zdrowie

Zdrowie, c’est une équipe qui s’est créée tout récemment. Composé de mon pote Roméo et de ses amies Léa et Justine, ce groupe de 3 jeunes s’est lancé dans l’aventure des vlogs de voyage sur Youtube. Dès leur première vidéo en Pologne, la chaîne a rencontré son public avec pas moins de 8000 vues en seulement quelques jours. Au rendez-vous : un peu de voyage mais surtout beaucoup d’humour. J’ai demandé à l’équipe de Zdrowie de répondre aux 5 questions habituelles pour en savoir un peu plus sur la Pologne au travers de leur dernier voyage.

Quel type de voyageur es-tu ?

Roméo : Moi c’est Roméo, j’ai 20 ans. Je suis actuellement étudiant en alternance dans les médias et je dois bien avouer que je suis un voyageur un peu particulier. En fait, c’est simple : je n’aime pas prévoir trop les voyages en avance. Moi, je lance un comparateur de prix, je mets « Départ pour toute destination » et je prends le moins cher qui me parait fun ! C’est comme ça que j’aime voyager. Du coup, je suis parti à Malaga il y a peu et là, je reviens juste de Pologne où pour trois fois rien, on a pu visiter Varsovie et Cracovie ! Cependant, cette fois-ci, on s’est dit qu’on était suffisamment fou pour vloguer et poster notre séjour sur YouTube ! On a lancé notre chaîne et les retours sont très positifs sur nos premières vidéos…

Léa : Un brin de social, une pincée de folie et une poignée d’ouverture d’esprit.

Justine : Je m’appelle Justine, j’ai 21 ans et je suis actuellement en Licence Professionnelle Stratégie Média et Expertise Digitale à Bordeaux, dans la même classe que Roméo et Léa. C’est d’ailleurs là que nous nous sommes rencontrés. Lorsque je voyage, j’aime prévoir le moins possible, juste l’essentiel tels que les logements ou les transports. Après, je laisse place à l’imprévu et aux découvertes. J’aime rencontrer les habitants du pays, c’est avec eux qu’on apprend et découvre le plus, grâce au partage. Je suis une personne ouverte d’esprit qui aime découvrir de nouvelles choses. C’est pourquoi je pars voyager pour vraiment découvrir le pays et ses habitants. Je ne recherche pas le luxe, partir avec un sac-à-dos, le strict minimum comme habits et affaires, me suffit.

Pourquoi avoir choisi la Pologne ?

Roméo : On ne va pas se mentir : le prix du billet d’avion, l’alcool et les fast food à moindre coût auront eu raison de nous… Enfin, plus sérieusement, ça s’est fait un peu autour d’un délire. On a rigolé en soirée sur la Pologne (sans trop savoir pourquoi) et on s’est dit : « Allez, on part ! ». Une fois les billets commandés, de toute façon, on ne pouvait pas faire marche arrière… Ceci dit, il y a de nombreuses choses à voir et on a eu la chance de faire Varsovie ainsi que Cracovie pendant la même semaine, c’était top, car on fait rapidement le tour de la capitale tout de même.

Léa : Parce qu’avec nos revenus du CROUS et notre addiction à la vodka, pour nous la Pologne c’était l’eldorado.

Justine : Par ce que personne ne choisit ce pays. A la base, l’idée nous est venue sur un coup, on trouvait ça drôle. Après on s’est dit que c’était un pays peu connu, avec beaucoup de préjugés, et qu’on voulait donc le voir par nous-même. De plus, à chaque fois qu’on a évoqué le fait qu’on partait en Pologne, personne nous croyait ou ne comprenait pas notre choix.

Varsovie en Pologne

J’aimerais que vous nous présentiez les 3 choses que vous avez préférées pendant votre voyage.

Roméo : La Pologne, c’était un voyage vraiment incroyable. Quand on le raconte comme ça, on nous dit « Mais vous avez foutu quoi en Pologne ? » alors qu’en fait, il y a une tonne de choses à faire. On ne va pas se le cacher, c’était plus culturel qu’autre chose (même si pour ce qui est de Cracovie, on peut faire la fête !). Cependant, il y a trois choses que j’ai vraiment aimé :

La mine de sel de Cracovie : C’est une mise sous terre qui est faite entièrement de sel. On peut même lécher les murs ! C’est dingue. C’est vraiment très beau et très grand et la visite se fait en français pour environ 15€. C’est vraiment bluffant et j’en garde de très bons souvenirs même si ça peut être un peu long pour les plus jeunes car on marche beaucoup pendant la visite (et la première descente se fait via un escalier de presque 400 marches).

La bouffe pas chère ! C’est dingue, mais j’ai adoré. Tu vas partout, tu sais que le menu va pas te coûter plus de 5€ (même si la monnaie là-bas, c’est le zloty). On n’allait pas mal au McDonald’s, car c’était encore moins cher… Moins de 3€ le menu et il y a un choix de dingue comparé à la France. Ceci dit, on a goûté à d’autres restaurants comme « Koko » à Cracovie, c’était hyper bon. Pour moins de 4€, tu as : une soupe, un plat avec du poulet (la spécialité du restaurant) et un accompagnement de légumes. C’était top et l’ambiance du restaurant également ! On va le montrer dans un vlog, mais on a même croisé des polonais qui chantaient des chansons françaises dans ce resto !

Auschwitz : Pour nous, il était impossible d’aller en Pologne sans se rendre à Auschwitz. Pour le lieu, le devoir de mémoire, on souhaitait vraiment voir cela de nos propres yeux. On en entend beaucoup parler depuis qu’on est petit avec notamment les cours dans notre cursus, sauf qu’une fois sur place, c’est une toute autre chose. Être dans le lieu rend la chose très particulière, tout comme l’atmosphère. C’était à la fois enrichissant et très prenant.

Léa :

Visite du camp d’extermination d’Auschtwiz, une expérience qui nous marque à vie.

Pouvoir manger au fast food toutes les 2h (grâce au Zloty plus faible que l’euro)…

L’ambiance chaleureuse dans les rues de Cracovie !

Justine :

La rencontre avec Martha, notre maman Polonaise : Martha vit à Cracovie, elle nous a reçu et fait visiter sa ville, elle nous l’a fait aimer aussi. Grâce à elle et son copain, on a découvert une autre facette de la Pologne, et on a appris des choses qu’on aurait jamais soupçonnées sans une rencontre avec l’habitant. De nature très généreuse, elle nous a organisé notre séjour, et la séparation avec elle a été très dure.

La visite d’Auschwitz : moment très fort et émouvant, un lieu unique dont on entend parler depuis toujours, empreint d’histoire, à visiter une fois dans sa vie.

La journée du mardi : cette journée est pour moi la meilleure de la semaine. On a voyagé de Varsovie à Cracovie en train, le voyage était très drôle. Après on a fait la rencontre de Martha, qui nous a conseillé des restaurants et des bars pour le soir. Et ensuite, on est sortis le soir, dans un restaurant typique très bon (enfin de la bonne nourriture Polonaise !!) avec un repas copieux pour seulement 5€. Après on est sortis dans des bars, avec des bières pour 1€. On a rencontré beaucoup de personnes ce soir-là c’était vraiment sympa.

Pologne

Une anecdote sur ton séjour ?

Roméo : Une… c’est compliqué. Un souvenir peut-être ? Premier soir où nous sommes arrivés, on est allé faire les courses ! J’ai cassé la bouteille de Whisky la plus chère du rayon en tapant dedans avec mon sac à dos. Oups !

Léa : Les raviolis polonais on en parle ? C’est devenu ma pire phobie avant les araignées je crois.

Justine : Idem que Roméo… Première sortie le dimanche, on va visiter un supermarché Polonais, afin de voir les différences avec la France. Le rayon d’alcool est impressionnant, et à la hauteur de nos attentes : des rayons entiers avec des mètres et des mètres de bouteilles de vodka, de tous les prix (mais vraiment moins cher qu’en France). On y a passé un moment, à regarder toutes les variétés. A un moment, Roméo a tapé avec son sac-à-dos dans une bouteille, la plus chère du rayon (environ 35€ c’est pour dire), la bouteille s’est explosée au sol. Paniqués, on n’a pas su quoi faire à part prendre la fuite sous le regard méprisant de 2 polonais qui ont assisté à la chute.

La Pologne en UN mot !

Roméo : Vodka ! Je crois que je ne peux rien dire d’autre… 😉

Léa : Arrêtez les clichés !

Justine : Nourriture ! tellement pas chère la bas qu’on a passé la semaine à manger, un repas toutes les deux heures environ.

Laisser un commentaire