Le paradis des geeks à México

Dans l’imaginaire collectif, le Mexique c’est le soleil, les plages, les maisons colorées, les pyramides ou les cascades. Alors si je te disais qu’en plein cœur de la capitale se trouvaient des bâtiments entiers pour les gamers et les otakus, je ne suis pas certain que tu visualiserais si simplement que ça la chose. Et pourtant, dans une rue à quelques pas du Palais des beaux-arts de Mexico se trouvent de véritables centres sur plusieurs étages dédiés aux jeux vidéo, aux mangas, aux cartes à jouer et plus généralement à la culture geek.

Si Friki Plaza ou Fan Center Freak ne te disent rien, je pense que tu fais bien de lire cet article. Au delà de ma passion pour le voyage, je suis complètement fou de culture dite geek. Je joue aux jeux vidéo depuis le plus jeune âge, je lis des mangas par centaines depuis ma jeune adolescence, j’adore les cartes à jouer, l’animation japonais, les comics, etc. Cette culture me parle, me fascine et j’ai grandi avec. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je rêve d’aller au Japon un jour. C’est donc avec grande surprise que j’ai découvert la Friki Plaza et le Fan Center Freak en plein centre de Mexico sur le chemin du Palais des beaux-arts.

mexico-geek

Il s’agit d’immeubles dédiés à la culture geek. Sur plusieurs étages (6 à 8 de mémoires), des boutiques de jeux vidéo pleines à craquer, du manga, du cosplay, des goodies, des DVD, des Blu-ray, du matos informatique ou pour smartphone s’offrent à vous. Le choix est complètement dingue et l’atmosphère est assez chouette. Je me souviens m’y être rendu un matin, après un petit déjeuner de fruits frais mexicains (un régale) sur la route du Palais des beaux-arts. Je vois deux bâtiments avec des personnages issus d’animes en devanture, des personnes avec des t-shirts Dragon Ball entrer… c’est parti je les suis ! Je découvre un lieu assez fou et je monte les étages avec les jeunes avec qui j’ai commencé à parler. Ils se sont finalement installés à une table pour se faire des parties de cartes magique. Oui, il y a des tables pour que les joueurs de cartes puissent s’affronter gratuitement. Bien évidemment autour les boutiques vendent des cartes mais je trouve génial qu’ils aient un endroit pour se retrouver et compléter leurs decks si ils le souhaitent. On y trouve aussi des petits restaurants japonais au sommet pour les repas où les joueurs aiment vraiment se poser. Bref, tout le monde se balade, joue, discute, rigole et échange.

mexico-jeuxvideo

Mais le plus dingue ce sont les étages dédiés aux jeux vidéo. Il s’agit de sortes de salles d’arcades avec du jeu d’arcade évidemment, mais aussi des consoles récentes et quelques consoles rétro où vous pouvez vous installer et jouer 30 min, 1h ou plus aux jeux que vous souhaitez. Pour les consoles récentes, le choix est hallucinant puisque celles-ci sont équipées de disques durs plein à craquer des jeux vidéo, même les dernières nouveautés. Et les prix défient toute concurrence puisqu’il faut compter entre 10 et 20 pesos (50 centimes à 1€) de l’heure en fonction d’où vous jouer. Beaucoup de jeunes, et moins jeunes, viennent et en profite pour s’entraîner sur des jeux compétitifs contre d’autres joueurs de bon niveau. Les Street Fighter, Mario Kart, Super Smash Bros., Call of Duty ou Halo tournent toute la journée et rencontrent un succès fou.

Que vous soyez fan ou non de culture geek, je pense que ces deux centres valent vraiment le détour. C’est un peu comme une Japan Expo miniature avec des prix correct et un aspect un peu moins étouffant que la convention française. N’hésitez pas à y jeter un oeil par simple curiosité ou carrément pour passer une chouette après-midi ou soirée à vous amuser.

Laisser un commentaire